Face au cancer Essononco vous accompagne au quotidien

Ateliers de sophrologie : quels effets ?

Publié dans Les actualités du réseau mardi, 10 juin 2014
Ateliers de sophrologie : quels effets ?

Depuis 2013, ESSONONCO propose aux personnes touchées par le cancer de participer à un groupe hebdomadaire de sophrologie. Cette pratique, reposant sur des techniques de visualisation et de respiration,  a pour but de permettre à chacun de retrouver confiance en lui et dans le monde extérieur.

Afin d’étudier le fonctionnement, l’apport de ces ateliers mais aussi pour envisager  les adaptations nécessaires, un questionnaire de satisfaction a été élaboré et envoyé aux 36 personnes ayant participé à au moins une séance entre mai et décembre 2013. 

Sur ces 36 patients, 13 (41%)  sont entre 35 et 50 ans ;  18 (56%) sont entre 50 et 65 ans.

17 sur 36 personnes (47%) ont retourné leurs questionnaires remplis. Une grande majorité (94%) des personnes ayant retourné le questionnaire  se disent satisfaites de manière générale des séances. Elles notent un impact positif très important sur le moral (88%), le stress et l’angoisse (59%), l’estime de soi (53%), la  qualité relationnelle avec les proches (47%), la stabilité émotionnelle (41%).

L’impact sur la fatigue, la douleur et le sommeil est moins mis en évidence par les patients (12%).

Afin de pouvoir refaire chez eux les exercices de relaxation, un cd audio des exercices de sophrologie a été élaboré par Essononco et donné aux participants. 83% ont trouvé le cd utile. Afin d’évaluer plus précisément l’apport de ce cd une étude plus ciblée sera menée prochainement.

Les résultats de cette enquête ont également pu mettre en évidence une faible participation à ces ateliers des personnes de plus de 65 ans. Ce constat a amené le réseau à réfléchir à ce qui entrave la venue de cette population dans ces groupes. Plusieurs hypothèses ont été évoquées : peu de proposition de la part de l’équipe, difficulté d’accès pour les personnes âgées, peu d’intérêt de leur part pour cette pratique…

Pour finir, 79% des individus interrogés souhaitent poursuivre la sophrologie à l’issue des séances proposées par le réseau. Il semblerait ainsi qu’ESSONONCO  a initié une démarche, une pratique que les patients s’approprient et veulent poursuivre personnellement dans un cadre extérieur.  

Pour avoir plus de détails vous pouvez télécharger le rapport en cliquant ici.