Face au cancer Essononco vous accompagne au quotidien

Mieux combattre la fatigue liée au cancer

Selon une enquête entreprise en 1997 par l'association américaine The Fatigue Coalition, la fatigue est un symptôme présent chez 9 patients sur 10. Pour 60% des personnes interrogées, la fatigue est le symptôme qui altère le plus leur qualité de vie. Pourtant, celle-ci est parfois négligée et banalisée par le patient et le corps médical. Quelles en sont les causes ? Comment y faire face ?

Quelles causes ?

Les causes de la fatigue sont multiples. La fatigue peut être une conséquence directe de la maladie, des traitements et des effets secondaires. La chimiothérapie, en effet, entraîne une diminution des globules rouges dans le sang et donc une réduction de l'oxygène apporté aux cellules et aux muscles favorisant une fatigue importante. La fatigue peut aussi être liée à des altérations physiologiques (troubles du sommeil, de la nutrition…) et psychologiques (dépression …).

Néanmoins, la fatigue ressentie pendant les traitements peut perdurer au-delà de la fin des traitements sans que cela ne soit un signe de rechute et de récidive. Cette fatigue « après-cancer » reste encore malheureusement mal prise en charge. Néanmoins des solutions existent…

 

Un traitement possible de la fatigue ?

Lorsque la fatigue est liée à l’anémie, causée par la chimiothérapie, des traitements médicaux peuvent pallier à cette carence en fer. Votre médecin pourra alors vous prescrire des examens et une prise en charge spécifique.

Mais, c’est la fatigue chronique qui reste difficile à combattre. Sa prise en charge consiste essentiellement en des petites astuces à appliquer sur le quotidien :organisation des tâches quotidiennes en fonction de sa fatigue, alimentation équilibrée, pratique régulière d‘activité physique.

 

Une alimentation adaptée pour lutter contre la fatigue

C’est bien connu, l’alimentation joue un rôle clé dans la santé de tout individu. Ainsi, il est important d’adopter au quotidien une alimentation saine afin de lutter contre la fatigue.

En période de traitement, les personnes atteintes de cancer ont besoin d’un surplus d’énergie et de protéines pour maintenir leurs poids et augmenter leurs résistances. Or, les effets secondaires des traitements (nausées, vomissement…) altèrent parfois l’appétit et entraînent une dénutrition. Pour combattre la fatigue, il est alors important de conserver un apport énergétique suffisant. Quelques techniques : Fractionner vos repas en petites collations, enrichir vos plats (rajouter du fromage râpé à vos œufs, à vos sauces, à vos légumes…) remplacez les liquides non nutritifs (thé, café, cola) par du lait etc.

En cas de questions ou de difficulté, un spécialiste pourra vous donner des conseils nutritionnels et vous proposer des repas adaptés.

 

Fatigue et activité physique :

Bien qu’il soit important de s’aménager des temps de repos et d’être à l’écoute de son corps et de ses limites, des études scientifiques ont montré que la pratique d’une activité physique régulière contribue à réduire l’intensité de la fatigue chronique. Pratiquer une activité physique n’est pas nécessairement une activité sportive intensive. Vous pouvez intégrer graduellement l’activité physique à votre vie avec le cancer.

Quelques conseils :

-Soyez actif à une heure régulière en choisissant le moment de la journée où vous avez le plus d’énergie.

-Incorporez l’exercice physique à vos activités quotidiennes. Par exemple, utilisez les escaliers plutôt que l’ascenseur ou marchez plutôt que de prendre la voiture, lorsque c’est possible.

-Bougez avec un ami ou un parent. Planifiez des activités physiques avec d’autres personnes atteintes de cancer rencontrées lors des traitements.

 

Pour plus d’informations sur la fatigue, la Ligue contre le cancer a mis en place un livret explicatif que vous pouvez télécharger ci-dessous :

brochure fatigue

 

Sources:

doctissimo.fr

La fondation quebecoise du cancer

La ligue contre le cancer