Face au cancer Essononco vous accompagne au quotidien

Déclarer ses impôts pendant la maladie

A l’heure de l’arrivée de la déclaration d’impôts dans vos boites aux lettres de nombreuses questions se posent! Les indemnités de congé maladie sont-elles imposables ? Faut-il déclarer sa carte d’invalidité ? Quelles en sont les avantages ? Petit tour d’horizon de ces différents points

Indemnités journalières : Que déclarer ?

L’article 80 quinquies du code général des impôts précise que les indemnités journalières versées aux personnes en affection longue durée -comme c’est le cas des personnes touchées par le cancer- ne sont pas imposables. Ainsi, vous ne devez pas déclarer les indemnités journalières versées par la sécurité sociale (même subrogées, c'est-à-dire versées directement à l’employeur et non à vous-même).

Les indemnités complémentaires versées par un organisme d’assurance ou de prévoyance facultatif ne sont pas imposables non plus.

Les indemnités complémentaires versées par l’employeur (système du maintien de salaire) ou par un organisme de prévoyance obligatoire dans votre entreprise sont imposables, mais seulement les indemnités complémentaires. Lorsque votre employeur vous verse la  totalité de votre salaire, une partie lui est remboursée par la sécurité sociale, cette partie-là reste non imposable.

En ce qui concerne les personnes titulaires de la Fonction Publique, le traitement versé à la personne en congé maladie ordinaire, congé de longe maladie ou congé de longue durée est imposable.

Attention, la situation est différente pour les personnes contractuelles de la Fonction Publique en congé de grave maladie, pour lesquelles une partie de leur traitement est remboursé à l’employeur par la sécurité sociale. Cette partie est non imposable.

Déclarer sa carte d’invalidité : Quels avantages ?

Sous certaines conditions, la carte d’invalidité permet de bénéficier d’avantages fiscaux tels que :

    • ½ part supplémentaire pour le calcul de l’impôt sur le revenu, avec autant de demi-part supplémentaire que de personnes ayant une carte d’invalidité dans le foyer fiscal
    • Un abattement fiscal pour les contribuables dont les revenus sont inférieurs à certains montants, l’avantage est doublé lorsque les conjoints sont tous les deux titulaires d’une carte d’invalidité
  • dégrèvement ou exonération possible de la taxe d'habitation / redevance audiovisuelle et de la taxe foncière. Pour le calcul de la taxe d’habitation, vous pouvez éventuellement bénéficier d’un abattement supplémentaire de 10 % de la valeur locative moyenne sur délibération des collectivités locales. Pour plus d’informations, renseignez-vous auprès de votre mairie.

Pour déclarer sa carte d’invalidité il suffit de remplir la case P dans la rubrique situation familiale lors de la déclaration de l'impôt sur le revenu

L’Emploi d’une aide à domicile

Pendant la maladie il peut être parfois nécessaire de faire appel à une aide à domicile pour assurer le quotidien : s’occuper des enfants, faire le ménage, les courses…

Vous pouvez bénéficier, sous conditions, d'un crédit d'impôt ou d'une réduction d'impôt pour vos dépenses liées à l'emploi d'un salarié à votre domicile.

L'avantage fiscal est calculé sur les dépenses que vous supportez effectivement. Il s’agit d’une réduction ou d’un crédit d’impôt d’un taux de 50% des dépenses annuelles réalisées. Un plafond annuel est néanmoins fixé à 12000 euros. Celui-ci peut être majoré dans certaines situations (enfants à charge, invalidité…).